Faut-il impérativement savoir dessiner pour devenir graphiste

1006

Le métier de graphiste est un métier de créativité absolument parfait pour les personnes amoureuses de la communication et de la publicité visuelles sous toutes ses formes. Vous venez d’avoir le Bac et rêvez de suivre une formation de graphiste afin de développer vos aptitudes et de vous permettre de mener une vie professionnelle épanouie. Cependant, un doute subsiste à votre niveau quant aux différentes capacités requises pour devenir un bon graphiste ? Savoir dessiner est-il une obligation ? Découvrez dans cet article toutes les informations nécessaires pour une formation de qualité en graphisme.

En quoi consiste le métier de graphiste ?

Le métier de graphiste a évolué tout au long des dernières années et offre aujourd’hui de nombreuses possibilités. Cependant, le graphiste demeure un professionnel chargé de créer une identité visuelle de qualité et représentative d’une entreprise et de ses différentes valeurs.

Lire également : La formation professionnelle : l'atout indispensable pour propulser sa carrière

Le graphiste s’occupe de mettre en exergue de façon subtile un produit, une marque ou encore une conviction. Le graphiste utilise donc différents moyens afin de créer des logos, des images ou encore des affiches en utilisant des couleurs qui parlent, des formes, des matières et la typographie. Devenir graphiste après le Bac est un choix parfaitement réalisable !

Des compétences et qualités utiles au graphiste

À part l’obtention d’un BTS ou de tout autre diplôme dans le domaine du graphisme, le graphiste devra également détenir des compétences et certaines qualités qui faciliteront l’exercice de sa fonction.

A découvrir également : Qu’est ce qu’une formation professionnelle?

Avoir des aptitudes de dessinateur est indéniablement un avantage vu que la majorité des réalisations débutent par des dessins manuels. Cependant, savoir dessiner n’est pas une obligation vu que différentes applications sont aujourd’hui utilisées pour des conceptions de qualité.

Le graphiste devra donc maîtriser certains logiciels de PAO et être à l’écoute de son client pour la réalisation d’un travail satisfaisant en tous points. Aussi, en dehors de sa qualité d’écoute, le graphiste devra pouvoir être productif même sous stress et être capable de respecter des délais courts pour la réalisation de tâches importantes.

Génération ZEBREE : une plateforme d’orientation qui vous aide à devenir le graphiste de vos rêves !

Réaliser le rêve d’une formation bien exécutée pour une vie professionnelle épanouie nécessite des choix bien pensés dès le début. Pour cela, il est important de se connaître, de maîtriser ses aptitudes, ses aspirations et ses attentes. Pour vous aider à prendre la décision idéale pour votre futur, Génération ZEBREE votre plateforme d’orientation vous propose différents volets qui vous enchanteront.

Pour commencer, il vous sera possible de réaliser des tests d’orientations et de personnalité fiables et efficaces. Vous pourrez ainsi mieux vous connaître et décider au mieux du parcours professionnel idéal pour vous.

Un autre avantage offert par cette plateforme concerne la mise à disposition d’informations fiables et actualisées par rapport à plusieurs établissements et centres de formation dans différents domaines. Vous y trouverez donc des informations concernant le métier de graphiste et pourrez donc décider de manière plus claire du cheminement à suivre pour l’atteinte de vos objectifs.
Génération ZEBREE vous dit tout et vous accompagne dans la réalisation de vos rêves.

Quelles sont les différentes spécialisations en graphisme ?

Le domaine du graphisme est vaste et offre de nombreuses spécialisations. Si vous êtes intéressé par ce métier, pensez à bien comprendre les différentes options disponibles pour choisir la voie qui vous convient le mieux.

La première spécialisation en graphisme est celle du designer d’interface utilisateur (UI designer). Ce professionnel se concentre sur la conception des interfaces utilisateur pour différents types de supports tels que les sites web ou les applications mobiles. Son rôle est crucial car une interface intuitive et agréable à utiliser peut faire toute la différence dans l’expérience utilisateur.

Le motion design, quant à lui, consiste à créer des animations visuelles telles que des vidéos publicitaires ou des génériques sous forme animée. Cela implique souvent un travail minutieux d’animation image par image et demande donc une grande patience et précision.

Dans un autre registre, le packaging designer crée l’emballage d’un produit donné en fonction de sa cible marketing spécifique tout en respectant son budget alloué.

Plus axé sur le print, on trouve aussi le graphic designer orienté éditorial (editorial/graphic design) qui conçoit notamment des couvertures de magazines ou encore des livres numériques afin d’en améliorer leur présentation visuelle et leur attractivité auprès du public concerné.

Globalement, quel que soit votre choix entre ces divers horizons offerts aux professionnels du secteur graphique, tous demandent une excellente maîtrise logicielle doublée d’une créativité sans faille pour réussir brillamment dans cette voie passionnante qu’est celle du graphisme.

Les outils et logiciels indispensables pour un graphiste performant

En tant que graphiste, il est impératif de maîtriser les outils et logiciels indispensables pour performer dans son travail. Voici une sélection des outils les plus utilisés par les professionnels du domaine.

Le premier logiciel incontournable est sans conteste Adobe Photoshop. Utilisé pour la retouche photo, le design d’interfaces utilisateur ou encore la création de visuels publicitaires, il offre une large palette d’options permettant aux designers d’exprimer pleinement leur créativité.

Adobe Illustrator est le deuxième outil clé à maîtriser absolument en tant que graphiste. Il est principalement utilisé pour créer des illustrations vectorielles qui peuvent être redimensionnées sans perdre en qualité. Cela s’avère utile lorsqu’il faut travailler sur des projets nécessitant différents formats tels que l’impression grand format.

L’outil suivant sur notre liste n’est autre qu’Adobe InDesign qui permet notamment de réaliser des mises en page complexes telles que celles retrouvées dans les magazines ou livres numériques tout en facilitant la mise en place de textes ainsi que leur intégration avec divers médias (photos, vidéos, etc.).

Dans un registre différent mais complémentaire aux trois précédents cités, Sketch s’est imposé ces dernières années comme l’un des meilleurs outils dédiés au webdesign notamment grâce à ses multiples fonctionnalités très pratiques pour concevoir rapidement et facilement différentes interfaces utilisateur destinées au web mobile.

Dernière recommandation mais non moindre : Figma a récemment connu un succès considérable sur le marché des outils de design et vient concurrencer Sketch en proposant notamment un système collaboratif performant. Il est particulièrement apprécié pour sa simplicité d’utilisation et son interface intuitive.

La maîtrise de ces logiciels s’avère cruciale pour tout graphiste souhaitant fournir un travail de qualité à ses différents clients ou employeurs.