Pourquoi et comment changer de métier ?

9

Pourquoi changer d’emploi ? Comment et quand commencer ?

Combien de fois a-t-on dit : « cette fois je vais, je change de travail » ? Et combien de fois a-t-on bougé, hésité, reporté ? Ou au contraire, nous qui, à un moment donné, avons été transportés par ce désir de changer, et qui ont sauté le rythme… mais trop vite, trop mauvais ou avec un projet trop mûr ?

Bien sûr, la situation actuelle n’est pas simple, l’économie est fragile, nos repères s’effondrent et l’environnement n’est pas particulièrement rassurant, c’est évident.

A lire aussi : Puis-je m'inscrire Pôle emploi avant fin mon contrat ?

De plus, le changement d’emploi n’est pas improvisé, et même si nous vivons aujourd’hui dans une société de plus en plus libérée en termes de gestion de votre carrière, ce n’est pas toujours facile. Changer d’emploi… si simple sur papier mais souvent plus complexe à organiser. Néanmoins, changer d’emploi, d’emploi, de commerce, d’industrie ou d’entreprise peut être la vraie bonne idée.

Mais pour être sur elle, vous devez poser les BONNES QUESTIONS ! Oui, pourquoi je veux changer ? Alors, comment puis-je m’organiser et faire quoi ? Et enfin, comment savez-vous si c’est le bon moment ?

Lire également : Comment déclarer le chômage partiel CAF ?

Et oui, d’après l’expérience, voici les 3 phases de réflexion à travers lesquelles je vous conseille d’aller, que vous envisagiez actuellement un changement de travail ou si le désir ailleurs, de changer, vous cochez :

1 Assurez-vous que ce n’est pas seulement un caprice (Répondez à la question « pourquoi ? « )

2 Préparez correctement votre projet professionnel et le mener efficacement (Répondez à la question « comment ? « )

3 Commencez en bon état et au bon moment (Répondez à la question « quand ? « )

Il est parti, regardons ensemble !

1 — Pourquoi changer d’emploi ?

Un désir éphémère ou un besoin réel dans sa vie professionnelle ?

Le désir de changer d’emploi peut être motivé par des raisons différent, mais souvent, si vous voulez changer d’emploi, c’est simplement parce que vous êtes fatigué des conditions, des situations, des environnements de votre travail actuel.

Et il est vrai que dans ce contexte nous rêvons souvent de « quelque chose d’autre » par exemple un nouveau style de vie, une évolution de leur carrière que leur entreprise actuelle ne peut offrir, parfois encore plus de reconnaissance, une meilleure gestion, un désir de plus de sens, et parfois nous continuons ce désir simple mais si naturel, celle de « trouver son chemin ».

L’ idée du changement fait alors son chemin dans nos esprits…

Cependant, changer d’emploi n’est pas une chose ou un projet à prendre à la légère, vous devez donc vous assurer que c’est la meilleure solution pour vous . Ce désir est-il présent depuis longtemps ? Il est très important de reculer parce que vous n’avez pas besoin de croire que l’herbe est nécessairement plus verte ailleurs. Comme je le dis souvent l’herbe n’est plus vert ailleurs, c’est plus vert là où c’est de l’eau.

Il est donc essentiel de peser les avantages et les inconvénients lorsque vous voulez changer d’emploi.

Dressez une liste de ce qui se passe et de ce qui ne va pas dans votre emploi actuel et posez-vous les bonnes questions :

  • Combien de temps ai-je voulu changer d’emploi : ce désir est resté pendant au moins 3 mois  ?
  • Comment est-ce que c’est ? Mon manager, le voyage, le remu, le contexte, mon évolution… Ai-je l’impression que je ne peux vraiment rien faire dans mon environnement pour le rendre plus agréable moi-même ?
  • Ai-je l’impression d’avoir terminé un modèle, unemploi, parce que je n’apprends pas grand-chose dans mon emploi actuel ?
  • Je veux changer d’emploi, mais je sais où je veux aller, quoi, aller dans quelle direction ou est-ce juste une idée vague et idéalisée ? En bref, ai-je un vrai projet ?

Cette étape d’interrogatoire est fondamentale !

Oui, parce que c’est ce qui vous aidera à le voir plus clair et surtout à comprendre comment agir pour améliorer la situation déjà au début !

Pourquoi oui, si l’environnement de travail est impliqué, il vaut déjà la peine de voir ce qui peut être fait — c’est un peu la posture que je choisis avec Bloom Fabrique : nous sommes toujours responsables de 50% de la situation , donc : que pouvons-nous faire avec nos 50% ? Si la profession en tant que telle est prédominante dans les motivations qui poussent à vouloir le changement, c’est peut-être le début du recyclage professionnel. Si la situation s’aggrave, bien sûr, c’est aussi un signe fort de l’urgence d’agir.

Dans tous les cas, vous devez distinguer le simple « passage vide » d’un problème plus profond pour prendre votre décision. En vous posant les bonnes questions, faites un premier (grand) pas. Distinguer une crise transitoire d’un désir vrai et justifié de changement, allez-y et mettez votre doigt sur la question.

Il transforme alors un potentiel de caprice en un véritable projet professionnel !

BTW, que disent les statistiques ?

S’ il n’est pas toujours pertinent d’affronter les autres, regardons les statistiques : d’où vient l’envie de changement en français ?

  • Dans 27% des cas, nous aspirons à trouver de meilleures conditions de travail
  • L’ argentest le moteur dans 23% des cas,
  • pour 19% des cas, c’est le désir de trouver un travail plus
  • stablequi a priorité

  • Et enfin, dans 16% des cas, c’est le manque de la signification et de la cohérencequi est à l’étude

Qu’ est-ce que je veux dire par ces chiffres ? Toutes les raisons peuvent être bonnes, mais elles doivent être ancrées dans un vrai projet , parce que sinon le risque est toujours le même : laisser un environnement qui nous frustre, ne pas avoir traité ses frustrations dans son premier emploi, et les trouver dans le prochain. C’est ce qui arrive dans de nombreux cas, lorsque le changement n’est pas suffisamment préparé !

Précisément, nous le faisons !

2 — Comment se préparer correctement au changement d’emploi ?

Ok, tu as validé que tu voulais vraiment changer… Pour éviter de déçu, vous devez aller étape par étape, et ne pas claquer la porte du jour au lendemain (c’est évident, mais comme beaucoup de preuves, il va sans dire, mais il vaut mieux le dire ).

Allons gai :

Vous voulez changer, oui, mais comment structurez-vous votre projet ? La première étape essentielle est celle de l’analyse. L’ objectif est simple : savoir exactement ce que nous chercherons dans votre nouvel emploi ! Ce que vous voulez, ce que vous ne voulez plus, ce que vous cherchez idéalement et ce que vous êtes prêt à faire concessions.

A — Savoir qui je suis et ce que je veux

Je dirige actuellement un atelier pour les personnes en conversion et nous utilisons l’outil suivant, qui vous permet de creuser toutes les couches du projet :

Mon environnement de travail

Dans quel environnement dois-je travailler ? Avec quel genre de personne ai-je envie de travailler (collège/clients…) ? Quels sont les secteurs d’activité qui m’attirent ? Pourquoi ? Qu’est-ce que j’aime dans cet environnement ?

Mes Comportements

De quoi ai-je besoin dans mon environnement quotidien ? Est-ce que je veux travailler seul ou en équipe ? Au bureau ou face à face ? Pourquoi ?

Mes Compétences

C’ est pourquoi souvent une évaluation des compétences à ce stade peut être intéressante… Mais il est également noté que les compétences ne sont qu’une étape de réflexion, et qu’un projet professionnel est beaucoup plus large.

Que puis-je faire et qui est utile pour mon projet ? Que dois-je développer pour se sentir à l’aise et mener à bien mon projet avec succès ? Quelles compétences dois-je développer à l’avenir ? Ai-je besoin de m’entraîner ?

Mes valeurs

Cela vous permet de définir vos besoins en termes de valeurs. Quels comportements dois-je attendre et espérer dans mon prochain environnement ?

Cette vidéo à ce sujet est tout simplement FANTASTIQUE et je l’utilise très souvent en coaching : Merci à l’équipe de E tout le monde se soucie ! J’ai aussi plongé dans ce sujet dans cet article !

Ma spécificité, mon talent

C’ est quoi mon petit truc supplémentaire ? Mon talent ? Qu’est-ce qui me différencie des autres ? Que dois-je faire avec facilité et qui étonne toujours les autres ?

Mon projet de rêve

Quel est mon projet idéal, rêvé ? Imaginez que vous avez une baguette magique, que faites-vous ?

En somme, vous allez faire des recherches approfondies sur vous-même et votre entreprise/environnement/secteur/entreprise/rêve, et enquêter concrètement ce que vous voulez faire (et ne plus faire).

B — Savoir ce dont le monde a besoin

Il s’agit déjà de répondre à votre projet avec les besoins du marché  !

Pour ce faire, explorez l’étendue des possibilités sur les chantiers de construction afin de vous assurer que votre projet correspond bien aux besoins de l’entreprise. Oui, c’est juste regarder les offres d’emploi, les étudier, les analyser et les comparer !

Simplement 🙂

Voici une liste des sites d’emploi les plus utilisés en France :

En effet (qui inclut la grande majorité des offres), LinkedIn, Pôle Emploi, Monster, Apec, Bienvenue dans la région Jungle, Monster et Job !

C — Essayer

Discutez avec les professionnels que vous rencontrez sur ces différents réseaux pour savoir si ce travail est fait pour vous, voir directement avec eux quels sont les points positifs et négatifs, selon eux.

Dans tous les cas, vous devez Soyez proactif, n’hésitez pas à envoyer des messages, à envoyer des e-mails, à organiser des rendez-vous (physiques ou simplement via Skype) pour savoir le plus précisément possible ce que vous voulez aller.

Et une immersion complète ? N’hésitez pas ! Vous êtes maintenant informé des différentes composantes de la profession ou des professions qui vous intéressent. Rien de mieux alors, si vous en avez l’opportunité, que de vous immerger dans ce nouvel emploi.

Vous voulez devenir boulanger ? Allez à la fin de votre chemin pour demander à votre boulanger préféré si vous pouvez passer une journée avec lui à plonger pour voir, dans des conditions réelles, si c’est vraiment ce que vous voulez faire. Il n’est jamais à l’abri de l’appel des sirènes, d’une vision idéalisée de la profession du rêve, ni de ses difficultés et contraintes.

Ainsi, vous saurez vraiment si le métier en question est pour vous ou non.

2 façons de découvrir de nouveaux métiers :

Start-up Test mon travail vous permet de organisez-le mieux, n’hésitez pas à regarder de plus près cela ! Et la plateforme de travail Welcome To The Jungle offre de nombreuses découvertes vidéo des métiers.

3 — Quand est le bon moment ?

Ahhh… La grande question qui se pose tout le temps !

C’ est la crise, j’ai 40 (marche même à 30, 25 ou 55…), j’ai peur, je ne suis pas sûr, j’hésite, je ne suis pas si mal, je veux mais j’ai peur… Les raisons qui se soucient de nous sont nombreuses, et la vraie difficulté est toujours de commencer, parce que bien sûr, il n’y a vraiment pas de bon moment, mais à la fin il n’y a jamais de mauvais moment non plus.

Donc, pour savoir s’il est temps de changer, vous pouvez déjà vous référer aux 4 questions principales que nous avons posées au début de la réponse à la question « pourquoi » : si vous répondez OUI à 3 questions, il y a de grandes chances que, contexte ou non contexte, vous soyez prêt.

Parce que finalement, le bon moment, vient le le temps de changer d’emploi est le moment où vous êtes prêt .

Parce que si nous attendons que tout soit parfait dans l’économie, dans la famille, dans l’environnement mondial… nous risquons d’attendre éternellement. C’est comme comment j’explique dans une autre réflexion répondant à cette autre grande question « quand est le bon moment pour le coaching ? »  » Puis je reprends l’anecdote de la grenouille poêlée du livre de contes managériaux d’Olivier Clerc. Cette métaphore est simple et vous pouvez le découvrir ici ! Mais l’idée est assez simple en bref : si nous attendons trop longtemps que nos signes de besoin de changement apparaissent, nous sommes plus susceptibles d’attendre que le changement.

Donc, à la question de savoir quand est le bon moment, je réponds toujours : c’est quand on sent que le temps est venu ! Et oui, c’est un sentiment.

MAIS, pour affiner encore cette réflexion, nous pouvons également procéder en l’éliminant. Pourquoi oui oui, si le bon moment est vous qui Regardez, il y a encore des choses à éviter…

Un petit rappel des mauvaises raisons pour quitter votre emploi, et ce qu’il ne faut pas faire !

  • Quittez votre emploi du jour au lendemain sur un caprice, un caprice ou parce que vous avez pris la main avec votre patron Laisser votre
  • boîte parce que vous êtes frustré (vous devez désamorcer ces frustrations avant, sinon, c’est sûr et sûr, vous les emmenerez dans le prochain emploi) Prenez
  • un contrôle de compétences en espérant un miracle solution et croire que tout sera transformé par magie
  • Fermer vous même et « souffrir » une situation d’une vie professionnelle qui ne vous convient plus (station pour cuisiner la grenouille) Le
  • travail de la chaîne s’arrête en espérant que votre entreprise prendra la tête (dans le pire des cas, vous serez évincé et sans projet réel)
  • Changer les emplois parce que vous brûlez dedans sans avoir pris soin
  • de

  • ce dernier lancement au hasard et sans projet, penser que le changement de travail se fera seul et sans difficulté

En résumé

Changer jobs (pas « changer les emplois » comme ils l’ont déjà lu pour moi…) est un véritable PROJET qui est construit, piloté, anticipé et géré de manière structurée et intelligente.

Bien sûr, c’est un projet de cœur, mais il vaut également la peine de ne pas être surmonté par vos émotions . Le désir de changer d’emploi n’est pas trivial, et je peux vous dire que si votre projet est un peu trop flou, il y a un risque réel de perdre du temps et de l’énergie en partant dans de multiples directions.

Une vie professionnelle riche est dense est une grande source de floraison — et c’est surtout le cas aujourd’hui, où de nombreuses formations vous permettent de changer d’emploi ou même de vie, de manière réelle et concrète.

Et si vous voulez aller plus loin dans la construction d’une vie professionnelle pleine de sens et alignée avec qui vous êtes, n’hésitez pas à réserver votre session de travailfferto !