Trois activités envisageables sans diplôme dans un métier de mode

1830

Tout le monde n’a pas la chance de se former et d’acquérir des diplômes avant de se lancer dans le monde de la mode. Heureusement, les métiers demandant de longues études ne sont pas uniquement ceux qui existent. Voici trois activités que vous pouvez effectuer dans la mode, sans diplôme.

La vente de vêtements

Si vous n’avez pas un diplôme en marketing digital ou en design de mode, vos chances de travailler dans le secteur ne sont pas pour autant nulles. Vous pouvez vous lancer dans la vente de vêtements. Si vous êtes naturellement sociable et que vous avez de la motivation, vous pourrez même diriger un prêt-à-porter. Mais là aussi, il faudra développer des stratégies afin d’accueillir un maximum de clients et aussi faire attention à ses ressources pour bénéficier que des produits de marque, certifiés de qualité.

A lire en complément : Comment faire le choix du travail idéal ?

Travailler comme couturier

Il s’agit juste de s’approprier deux choses : la connaissance et le savoir-faire. Étant un métier plus basé sur le pratique, vous n’avez pas besoin de beaucoup étudier pour arriver à l’adopter. Si vous n’avez aucune connaissance en couture, vous pouvez passer par la méthode classique qui consiste à regarder faire des professionnels. Une fois l’expérience acquise, vous pourrez proposer des services afin de créer des vêtements sur mesure ou peut être travailler dans une maison de mode comme couturier pour un styliste.

Devenir agente chargée de la logistique

Les prêts-à-porter et les grands vendeurs de vêtements ont besoin d’un ou de plusieurs moyens afin de stocker leurs marchandises avant que celles-ci ne soient envoyées sur les points de vente. Vous pourrez prendre en charge les opérations qui y sont liées : gérer le stock, recevoir les marchandises et bien d’autres choses.

A découvrir également : Emploi IADE : nos 5 conseils pour améliorer votre candidature

Devenir styliste autodidacte

Pour les passionnés de mode qui ont un talent pour la création, il est possible de se lancer dans une carrière de styliste autodidacte. Bien qu’il soit préférable d’avoir une formation spécialisée en design ou en stylisme, ce n’est pas obligatoire.

Le métier de styliste consiste à concevoir des vêtements et accessoires tendances pour répondre aux besoins du marché actuel. Vous devrez donc être attentif aux dernières tendances et maîtriser les techniques de conception pour réaliser vos idées.

Pour commencer, vous pouvez rechercher des tutoriels en ligne sur le dessin technique et la couture, ainsi que des livres sur la théorie des couleurs et les principaux styles vestimentaires. N’hésitez pas à consulter aussi des blogs tenus par d’autres stylistes indépendants afin d’obtenir des conseils pratiques et avisés.

Une fois que vous êtes prêt à créer votre propre collection, commencez par réaliser quelques croquis détaillés avec tous les aspects possibles (tissu, couleur). Confectionnez vous-même ces prototypes en utilisant différents types de tissus jusqu’à obtenir le modèle final souhaité.

N’oubliez pas qu’il vous faudra investir dans du matériel (machine à coudre professionnelle) si vous voulez travailler rapidement. Il peut aussi être utile d’établir une présence forte sur les réseaux sociaux afin d’accroître votre visibilité auprès du grand public.

Cette voie demande beaucoup plus d’investissement personnel que celles précédemment citées, mais elle peut être très gratifiante si vous êtes passionné par la mode et que vous avez un sens aiguisé de l’esthétique.

Travailler comme mannequin freelance

Le deuxième choix de carrière dans le domaine de la mode pour les autodidactes est celui du mannequinat. Tout comme pour la stylisme, il n’est pas nécessaire d’avoir des diplômes spécifiques.

Cela ne veut pas dire que ce métier soit facile à exercer. Les mannequins doivent avoir une apparence physique distinctive et être capables d’exprimer différents types d’émotions devant l’appareil photo ou sur un podium.

Les agences de mannequins sont souvent à la recherche de nouveaux talents qui ont un look unique et qui peuvent incarner leur marque avec succès. Pour vous faire connaître en tant que mannequin freelance, vous devrez investir dans une série de photos professionnelles pour votre portfolio afin qu’il puisse être présenté aux agences potentielles.

Pensez à bien séances photo et des défilés afin de vous faire remarquer parmi les autres modèles professionnels. Vous pouvez aussi participer à des concours locaux pour obtenir une plus grande visibilité auprès du public cible.

Il faut noter toutefois qu’il s’agit là d’une voie très compétitive où seuls quelques chanceux peuvent réussir pleinement. Pensez à bien chercher constamment à diversifier vos sources de revenus (par exemple en proposant aussi vos services comme figurant ou acteur) jusqu’à ce que vous ayez acquis suffisamment d’expérience et créé votre propre réseau professionnel solide.

Il est capital de souligner que même les carrières de mannequins à plein temps peuvent être instables et imprévisibles. Les contrats sont souvent courts, ce qui peut amener les candidats à travailler pour plusieurs clients en simultané.

Si vous êtes passionné par le métier de mannequinat et que vous avez une forte personnalité, cette voie pourrait être celle qu’il vous faut pour commencer votre parcours dans l’industrie de la mode.